Chaussettes Le Bourget

07/09/2018 - @Mes Deux Chaussettes - Marques

La France possède un lien étroit avec la chaussette, qui remonte au temps où les hommes se préoccupaient déjà de protéger leurs jambes, contre les aléas du climat, mais aussi pour éviter d'attraper des maladies, etc. C'est donc un pays où se transmet de générations en générations une tradition d'un savoir-faire à la française qui perdure. La success story de la marque le bourget est une de ces histoires qu'on aime à raconter.

Les chaussettes le bourget, savoir-faire et tradition

Les chaussettes le bourget sont issues d'une longue tradition de savoir-faire de tricotage de la marque Le Bourget, à l'origine, par la suite, des premiers bas nylon en 1949. Basée dans l'Aisne, fondée en 1924 par Fernand Hurteloup, à Fresnoy-le-Grand la marque le bourget tire son nom d'un événement exceptionnel,plus précisément il s'agit de la première traversée de l'Atlantique réalisée par un certain Lindbergh, et son atterrissage à l'aéroport du Bourget. De nos jours, elle fait partie des marques françaises les plus anciennes dans le domaine de la fabrication de chaussettes. Dans un premier temps, entreprise familiale, le Bourget devient la propriété du groupe lyonnais Européenne Développement industrielle, puis celle-ci se voit contrôlé par le groupe italien CSP international, qui, par ce biais, devient le troisième producteur mondial de fabricant de collants et bas. L'Italie et la France ont donc, fut un temps , été au coude à coude dans la course mondial dans la fabrication de sous-vêtements, mais aussi d'excellents partenaires : collants, bas et la chaussette le bourget. Avec la concurrence , la marque se développe avec l'objectif constant d'anticiper les tendances, et en particulier en portant attention aux besoins des femmes parisiennes, mais aussi concernant la mode internationale. De la même manière, le bourget se diversifie afin d'atteindre un public masculin, et, enfin, en 2011 la marque rachète Well. Dans ses communications, Le Bourget reprend un esprit créatif et fashion propre à son esprit innovant, car c'est elle qui ,par exemple, innove avec les premiers bas sans couture dans les années 1961-1962.

Les chaussettes le bourget, d'excellentes protectrices

Les chaussettes le bourget s'invite aisément dans une garde-robe de parisienne ultra chic, avec une déclinaisons de couleurs unies ou avec motifs, de la socquettes basses à la jambière, en passant par les mi-bas, et différentes matières utilisées comme la laine, le coton, le cachemire et l'acrylique. Conçues pour la gente féminine, le bourget propose également trois catégories style : naturel, chaud ou fantaisies. On retrouve les modèles tartan comme les motifs géométriques de type chevron, à larges ou fines bandes. La chaussette le bourget se porte également haute, en laine et acrylique, avec les vertus qu'on connait de la laine, thermo-régulatrice, qui garde les pieds au chaud tout en luttant contre les mauvaises odeurs et l'humidité. D'autres options que la laine et l'acrylique sont possibles, en fonction de notre confort et de la sensibilité de notre peau, comme le cachemire et la soie qui s'avère très doux au toucher, et qui possède également des propriétés pour se préserver du froid. Pour l'entretien, i lest conseillé un lavage uniquement à la main, pour un soin constant des fibres des matières de grande qualité, mais qui peuvent craindre un lavage à la machine. Enfin, www.mes-deux-chaussettes.fr permet de se rendre compte, en un coup d'oeil, de ce qui est possible d'acheter