Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

L'alpinisme est un sport d'endurance et d'efforts qui demande au sportif de porter des accessoires de qualité, fonctionnels et qui lui permettront d'optimiser ses performances.

Chaussettes pour l'alpinisme, améliorer les performances

L'alpinisme est un sport de montagne, et demande, que l'on soit amateur ou expérimenté, des efforts sur un ou plusieurs jours, surtout lors d'ascension. Même si sur certains parcours, vous êtes accompagné, par un guide de Montagne, l'aventure n’en demeure pas moins périlleuse. Les chaussettes sont des accessoires qui ont toutes leurs importances. La chaussette, petit bout de tissu qui a une longue histoire derrière elle, se décline en mi-chaussettes, socquettes, chaussettes hautes, chaussettes à doigts, chaussette de contention, etc. Les chaussettes pour l'alpinisme ont pour fonction principale de protéger les pieds de l'Homme qui peut attraper des bactéries, mycoses, ampoules, etc. lorsque le soin apporté à ces derniers n'a pas lieu ou n'est pas efficace. Elle permet d'évacuer la transpiration et d'absorber les mauvaises odeurs. Il en existe des basses, mi-cheville et des mi-haute qui arrive en dessous du genou. Par ailleurs, lorsqu'on pratique de l'alpinisme, on a besoin de chaussettes de qualité, qui ne bouloche pas. Si la laine est une matière noble, les chaussettes en laine sont souvent mélangées avec d'autres fibres (élasthanne, polyester, soie, etc.), conseillé pour un confort et un bien-être optimal. La laine mérinos, thermorégulatrice, elle laisse respirer la peau et évacue les mauvaises odeurs. Par contre, à éviter, les chaussettes en coton, qui ne sèchent pas rapidement. Les fibres synthétiques sont des options intéressantes car le séchage est rapide et certaines possèdent d'excellents qualités d'évacuation de la transpiration. Cependant, elles sont généralement plus odorantes. Quant aux chaussettes en coton, la fonction séchage rapide ne fonctionne pas, et, en hiver, le froid n'épargne personne.

Chaussettes pour l'alpinisme, avoir chaud aux petons

C'est une donnée essentielle lorsqu'on pratique un sport qui demande des matériaux solides et une bonne santé : avoir chaud. Comment se protéger du froid ? Difficile à dire ; Comme il est dit, se protéger du froid peut aider à affronter le froid mais pas à le faire disparaître totalement. Il est impossible d'évaluer spécifiquement ce que votre corps peut « tolérer à ce niveau ». La seule chose que les fabricants puissent faire, c'est de créer des accessoires dits « textiles intelligents » qui limitent ce froid. Pour avoir l'assurance d’avoir chaud, les fabricants ont dû inventer une chaussette résistante pour les alpinistes, qui puisse faire obstacle à cette sensation de froid. Et la laine et l'une des principales matières naturelles qui possèdent des fibres à régulateur thermique, comme la laine mérinos. La laine mérinos est issue du mouton mérinos qui vient d'Espagne et qui est réputée pour la finesse de sa toison mais aussi sa blancheur. D'autres « nouvelles matières » comme le coolmax, le Damart, et bien d'autres permettent d'améliorer constamment l'utilité des chaussettes pour l'alpinisme. Et pour terminer, outre la chaleur, il y a dans la composition des chaussettes des zones « renfort » pour maintenir le tendon d'Achille, avec talon et pointes renforcées, etc.