Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

Pour son bébé, fille ou garçon, les chaussettes de naissance peuvent avoir leur utilité. Comment trouver les bottons idéaux pour un nouveau-né ? En cadeau, à faire soi-même, ou à acheter, pour immortaliser ces instants avec des photos de qualité, comment choisir la solution la plus adaptée pour que le bébé garde une expérience positive de ses chaussettes- chaussures, sans abîmer ses petons ? C'est pour cela que bébé doit conserver souplesse et agilité lorsqu'il se déplace au sol.

Les bottons pour les petits petons de bébé

Dès qu'il commence à marcher, la première appréhension du parent est que son enfant tombe ou glisse. Et justement, c'est mignon et pratique : les bottons, ces petits accessoires de type chaussons auxquels il faut penser lors de la naissance de son nouveau-né, ou celle d'une proche ou d'une amie ! Certains parents aiment à coordonner les vêtements avec les chaussons, et bien, de nos jours, on retrouve des collections baby qui proposent la layette coordonnée à l’ensemble. Quelques recommandations avant d'acheter des bottons en boutique en ligne ou physique :

  • Ne pas acheter une paire de bottons aux semelles dures, car cela empêche le nourrisson de développer correctement ses sensations au sol, fondamental pour son développement moteur.
  • Les acheter dans une matière souple, de bonne qualité, qui laisse respirer le pied. Pour un bon maintien et une bonne adaptation du pied, laisser marcher un bébé pieds nus est très important, car il lui permet de développer la stabilité, ses muscles, l’équilibre, etc.
  • Pour que bébé garde sa souplesse, choisir des bottons avec des semelles antidérapantes, un avant-pied également flexible pour que le bout'chou puisse aussi bien plier que déplier ses orteils. L'arrière-talon a aussi son importance car il se doit d'être rigide, et la pointe des bottons doit-être arrondi.

En matière d'offres, on trouve sur le net, des bottons tous styles, tous genres, de qualité, également à revers, sur quelques sites de marques spécialisées, qui donnent aussi des informations sur les matières qui les composent. On retrouve également des conseils pour choisir la taille adaptée au pied du bébé. Une bonne solution est tout de même de se rendre directement dans un magasin de chaussures pour demander de l'aide à une vendeuse - conseillère. Celle-ci a pour rôle d'informer les parents en direct, mais aussi de montrer comment faire pour choisir les bottons du nourrisson. Concernant le style, on retrouve les inclassables bottons blanc, parfois joliment décorés de paillettes, en coton ou en laine ou encore de type bouclette.

La bonne taille pour des bottons tout confort

Pour que bébé soit à l'aise dans ses bottons, il faut que ses pieds soient maintenus dans les chaussons mais sans être trop serrés. On conseille un demi-centimètre entre le gros orteil et le bout de la chaussure, pour évaluer le confort du pied. Un autre conseil pour tester les petits petons du nourrisson : notre index doit pouvoir passer dans l'interstice laissé entre son talon et le bord de la chaussure. C'est une technique qui permet de prendre en compte le mouvement dit « de poussée » du nourrisson. Lorsque vous êtes séduit(e) par des bottons de type ballerine, il faut donc bien essayer avant ou avoir pris les mesures nécessaires.

Avec les bottons, bébé surfe sur les tendances

Il existe une variété de modèles disponibles pour les pieds de votre nourrisson, à commencer par les collections avec les personnages Disney, comme la célèbre souris, parfois avec juste l’ourlet motif Mickey Mouse. Il est cependant possible d’opter pour des images plus classiques, comme une coccinelle ou encore un chat. Unis ou multicolore, les bottons s’ornent de rouge ou de gris, selon les occasions ou les préférences vestimentaires.

Sinon, pour mesurer le pied de bébé, rien de plus simple. Prendre une feuille de papier et poser le pied de votre enfant dessus, puis tracer un trait au niveau de son talon, puis un autre trait au bout de son orteil le plus long. Enfin, il ne reste plus qu'à mesurer l'espace entre les deux traits, et reporter la longueur du pied sur le tableau de correspondance.