Collant en fil d'Ecosse

19/07/2018 - @Mes Deux Chaussettes - Look

Se réchauffer lorsqu'il fait très froid, ce n'est pas si évident que cela y paraît. Et s'habiller court par temps froid, pour certain(e)s, surtout pour les frileux(ses), c'est trop leur demandé. Pourtant, il y a bien moyen de se vêtir avec les dernières tendances mode, et pour ce faire, le collant est l'accessoire qui peut faire la différence.

Le collant fil d'écosse, synonyme d'élégance

Le fil d’Écosse est conçu en partant du coton, l'une des matières les plus vendues au Monde. La matière première utilisée pour fabriquer un collant fil d’Écosse est déterminante pour en définir la qualité, mais comment la définir ? Cela se fait selon trois critères. Pour le choix du plus beau coton il faut que les fibres soient étendues au maximum, de sorte à atteindre 3,5 cm ; que le coton soit propre lorsqu'on le récolte, et ainsi ne pas trop être tributaire des lavages pour le débarrasser des impuretés ; que le coton soit aussi blanc que possible. Le coton égyptien est réputé pour la qualité de son coton. C'est la garantie pour avoir un tissu brillant, souple, régulier mais aussi doux, soyeux et parfaitement symétrique.

Par ailleurs, le collant fil d'écosse est donc une matière qui n'est pas systématiquement haut de gamme. Un bon fil d’Écosse se reconnaît grâce à de longues fibres de coton, et après une double mercerisation, une première sur le fil, et la seconde sur le produit fini. En quoi consiste la double mercerisation ? En 1844 John Mercer infante nouveau procédé qui consiste, avec de la soude caustique, à traiter le fil de coton et lui donner sa forme arrondie.

Le collant fil d'écosse, le bon choix

Être attentif, c'est donc une étape essentielle, pour éviter les mauvaises surprises. Une second conseil consiste à investir un peu plus pour être certain d'avoir des collants fil d’Écosse de qualité. Le collant fil d’Écosse peut-être d'une excellente qualité, réalisé par quelques fabricants au savoir-faire ancestral. Porter un collant fil d’Écosse permet d'avoir ses gambettes au chaud, en plus d'être très résistant et robuste, sa finesse, sa douceur, le fait qu'il laisse respirer la peau, qu'il ne se détient pas malgré les lavages, en font un collant aux multiples vertus. De plus, il limite l'absorption de la transpiration et des mauvaises odeurs. Convaincu(e) ? Alors, avant de se précipiter, annoter dans un coin de sa tête ou sur un bloc-notes, la taille de collant qui sied le mieux à sa morphologie : jambes très longues ou trop courtes, ou encore rondes ou très minces. Ensuite, on prend bien soin de lire les étiquettes ou annotations, pour être sûr(e) que cela convienne aux exigences. Notamment, pour entretenir son collant, on suit les conseils : laver à la main ou à la machine à 30° celsius et pas plus, pareil concernant le séchage, jamais en machine, uniquement à l'air libre. En allant un peu surfer sur notre site en ligne, on trouve de nombreuses informations sur le fil d’Écosse, et les chaussettes, mais aussi sur le collant fil d’Écosse !