Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

Le matériau polaire fait partie de la deuxième génération des fibres qui ont révolutionné l’industrie textile. Cette matière miracle utilise des microfibres qui se rangent de façon aléatoire, à la différence des fibres chaudes comme la soie ou la laine, et qui emprisonne l’air en proposant une protection thermique très efficace. Entre-temps, on s’est aperçu que les microfibres polaires sont difficilement biodégradables et sont une des première source d’émission des microplastiques...

Un must contre le froid avec le collant polaire

Le collant polaire reste une valeur sûre en cas de grand froid. Les collants polaires existent désormais pour homme, femme ou enfant et en différente taille. Portés comme sous-vêtement par exemple sous une combinaison de ski ou tel quel les jours où l’air froid est particulièrement mordant, il existe trois grands types de collants. Il y a le collant polaire intégral, le collant ouvert ouvert au niveau des pieds et qui se combine avec une bonne paire de chaussette et il y a aussi des collants polaire avec étrier que l’on trouve par exemple pour la pratique du patin à glace avec un collant qui recouvre bien la cheville et la chaussure.
Destinés à être très efficace, le collant polaire femme notamment, possède de bonnes qualités techniques. Les modèles destinés au trekking utilisent par exemple le polyester pour permettre une bonne évacuation de la transpiration et rester très léger. Certains modèles permettent aussi de bien adapter la taille par exemple. D’autres collants préfèrent, par exemple pour le running des inserts pour évacuer la transpiration au bas du dos et vers les chevilles. Certains collants, proche du legging proposent des petites poches et utilisent des zip en bas des jambes pour faciliter l’enfilage du collant.

Collant polaire, variété et d’élégance dans ce monde glacé

On trouve de façon assez majoritaire des collants noirs, bleu-marine ou sombre même si quelques marques ont une palette un peu plus étendue avec des mauves, violets ou rose. Mais alors que les collants en polaire laissaient jusqu’ici à peine apparaître quelques sigles de marque comme parenthèse de fantaisie, de nouvelles tendances, un peu plus glamour se dessinent.

Tout d’abord, il y a le mariage des fibres polaires et de élasthanne qui permet d’enfiler plus facilement le collant et le garder près du corps, en ne cherchant pas forcément à amplifier cette couche d’air protectrice près de la peau. La polaire est travaillée pour être valorisée en tant que telle et pas forcément comme une sous-couche. Ou alors tout ceci se condense en un seul produit avec un collant polaire à doublure polaire mais dont l’extérieur peut être satiné par exemple ou avec une couche extérieure qui permet de beaux motifs, comme des motifs ethniques ou un effet faux jean de ce que les anglo-saxons nomment des jeggings. On retrouve ainsi des motifs militaire, jacquard, faux-velours et même plumetis suivant les envies de chacun, avec le collant polaire femme, qui peut très bien de porter avec une jupe.

Pour l’entretien, il faut faire doublement attention pour la polaire elle-même souvent à laver à l’envers et à basse température et si possible pour la nature. Certaines marques proposent des sacs de lavage spéciaux qui retiennent le peluchage des polaires et évite qu’elles partent directement dans les égouts. Et c’est une raison de plus de préférer les produits avec une polaire de bonne qualité !