Collants pour avion

19/07/2018 - @Mes Deux Chaussettes - Santé

Aujourd'hui, tout le monde à l'occasion de voyager en avion. Et voilà typiquement une situation où le collant peut avoir un rôle très utile voire constituer une prescription médicale. En effet, la position assise prolongée conjuguée au facteur de dépressurisation constitue un réel risque, renforcé chez certaines personnes à risque.

Collant avion, pourquoi ?

Dans un tel cas, des collants avec un effet de contention sont recommandées et ne dispense pas forcément de se détendre les jambes, et de pratiquer une petite promenade dans les allées. Il faut savoir, à ce titre, que le collant de contention dépend du degré de besoin : la classe 1 a un aspect plutôt préventif, alors que la classe 2 va avoir aussi un rôle plus appuyé sur les zones de compression.

Le collant dans l'avion devient pour les femmes qui souffrent d'une mauvaise circulation des jambes, même minime, très important, afin de pouvoir éviter des cas plus grave de thrombose veineuse et autres problèmes de santé.

Porter un collant avion simplement parce que les jambes immobilisées pendant un certain temps dans une atmosphère pressurisée, favorise la formation de caillot de sang dans une veine, et partiellement bloque la circulation sanguine.

Bénéfices du collant avion

Le collant avion ou bas de contention peut réellement favoriser le retour veineux et prévenir les symptômes, comme des jambes lourdes, des douleurs, des lourdeur. De nombreuses personnes par ignorance ou par manque d'information ne respectent pas ces conseils et préfère ne pas porter de de collants ou bas de contention, plutôt que de porter des accessoires qui ne leur plaisent pas. De plus, les fabricants, depuis quelques années, améliorent la qualité de ces collants, esthétiquement et en pratique. Bien entendu, il est préférable en amont, d'aller consulter son médecin, car c'est lui qui prescrit les bas de contention, pour les courts comme les longs déplacements, pour l' avion par exemple. Ensuite, porter ses collants au moins une heure avant le trajet est aussi une recommandation à suivre, tout comme, réaliser un certain entraînement pour enfiler des bas ou des collants. Avant de les utiliser, il ne faut pas appliquer de crème sur ses jambes, et en cas d'allergie, par exemple, au silicone, réagir assez vite pour choisir des collants sans. Tous ces conseils visent à prévenir les risques, tout comme alléger les souffrances liées à la mauvaise circulation des jambes.