Collants anti transpiration

19/07/2018 - @Mes Deux Chaussettes - Santé

Le collant anti-transpiration s'attaque à un problème structurel du collant. Conçu à la base pour réchauffer les jambes, il devient désagréable à porter lorsque le corps manifeste qu'il a trop chaud, c'est à dire en transpirant.

Le collant anti-transpiration, des jambes saines

Comme il existe différents types de collants, il existe différents types de collant anti-transpiration, qui utilisent des progrès technologique à leur manière. En effet, le runner qui transpire et qui a besoin d'aération, n'a pas besoin du même collant que le sportif qui utilise le collant sous un équipement, ou encore lorsqu'ils sont esthétiquement le plus appréciés, avec les robes ou mini jupes qui les accompagnent. Le collant sans pied anti-transpirant pour runner est formulé spécifiquement pour être des plus confortable, confort thermique et avec un très bon maintien pour courir quelque soit les conditions météorologiques. Grâce au collant, le sportif est protégé du froid, et surtout est composé de zones d'aération pour évacuer la sueur. Les collants anti-transpirant évitent donc de trop transpirer dans ses bas avec des matières qui vont laisser respirer la peau, le pied et la jambe. Ce sont des collants utilisés majoritairement par les sportifs, mais aussi par les personnes qui souffrent de problèmes de transpiration excessive.

Le collant anti-transpiration, exit les bactéries

Le collant anti-transpiration évite donc de transpirer de façon excessive, mais aussi évite les désagréments causés par le frottement du pied et des jambes sur le collant. En effet, c'est à cause de l'humidité, que le pied de l'homme ou de l'enfant attrape certaines bactéries. Ces bactéries peuvent se transformer en mycoses ou créer des ampoules. Ce qui crée une ampoule, c'est lorsque les pieds sont au contact du collant sans protection, et que les coutures apparentes ne permettent pas de réduire les frottements. C'est souvent par temps chaud, lorsqu'on porte des collants et chaussettes, et plus généralement dans des situations où le pied transpire et que la sueur ne s'évapore pas que les bactéries se développe parfois même et le reste il se niche entre les orteils et ces derniers produisent des gaz qui engendrent des odeurs, et ce sont ces odeurs qui font que nos pieds sentent.