Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

Le collant brillant a une place particulière au sein des collants puisque certaines blogueuses et/ou journalistes le déconseillent vivement. Mais pourquoi ?

Le collant brillant, trop flashy ?

Le collant brillant, ces derniers temps fait l'objet de vives attaques, trop voyant, il n'est pas bien vu de toutes, certaines lui reprochant son côté bling bling, dévalorisant pour les jambes, même si l'accessoire a encore la côte auprès des jet-setteuses, fêtardes de tous bords, y compris pour les évènements exceptionnels. Cependant, quelques blogueuses tirent la sonnette d'alarme, pour stopper la brillance parfois too much à leur goût. Ce dernier, qui doit valoriser la jambe, a un effet inverse : collant : il brille et grossit la jambe. Une des astuces est d'ailleurs de simplement retourner le collant à l'envers, et plus de gêne inconsidéré.Par ailleurs, les collants, dans la journée, lorsqu'ils sont satinés et qui brillent, sont plutôt démodés, on leur préfère le mat toujours conseillé par les blogueuses et autres coach en image. Tout dépend de la personnalité de la femme, timide, qui aime être vue (mais pas trop), ou encore les véritables extraverties. Bien sûr, choisir un bon collant, c'est faire attention justement à ce qu'il ne brille pas trop, mais juste ce qu'il faut, avec un fin dosage de matières scintillantes. Pour des jambes embellies et attirantes, le jour comme la nuit, et surtout pour des femmes qui assument leur féminité au grand jour, parées de leurs plus beaux atouts, et rayonnantes de lumière. Il est observé que certaines femmes préfèrent des collants qui ne brillent pas trop, et inventent des procédés pour les estomper.

Le collant brillant, quelques règles

Enfin, le collant brillant doit respecter certaines règles de qualité, et parmi celles-ci , le denier est important. Attention à la taille si doit respecter la morphologie du bas du corps, s'ajuster correctement, mais aussi être flexible et doux. Il est conseillé de savoir également avoir voici les talons renforcés et un élément important dans l'acte d'achat une paire de collants. Enfin, le collant mat et celui vers lequel se tourner pour être sûr de ne pas être déçu par l'achat d'un collant brillant. On se rappelle aussi des matières qui permettent de s'assurer de la qualité d'un bon collant. Il faut vraiment s'appliquer à allier matière et esthétique, car l'un ne va pas sans l'autre. A noter que pour faire briller un collant, certains fabricants utilisent le lurex, à l'aspect métallique. En mousse, le collant est un classique pas cher, déconseillé, pour préférer le collant en voile, plus fiable et raffiné. D'autres matières sont quand même solides et résistantes, comme la laine et le lycra. Pour terminer, un collant de qualité demande d'investir un minimum pour ne pas avoir de mauvaises surprises, comme un collant troué ou filé dès les premiers jours. Il est important de penser sur le long terme, pour prendre les précautions qui s'impose avant l'acte d'achat, et trouver un bon rapport qualité/prix. Par la suite, attention à la manière dont le collant est lavé et séché, c'est fondamental.