Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

Le chat, compagnon universel, champion des appréciations affectives est évidemment un motif de choix pour la décoration des chaussettes, bas et collants. Star des intérieurs et d'Internet, il est impossible de ne pas lui trouver une place dans le domaine qui nous intéresse.

Le collant chat, une figure internationale

A la marge, le thème du félin qui nous intéresse concerne en théorie toutes les variantes léopard qui existent depuis longtemps. D'abord avec un capital séduction, autrefois assez connoté, il apparaît de plus en plus comme un motif tacheté classique, dissocié de son « animalité ». Le chat se retrouve maintenant sous des formes très variées, surtout pour les enfants et les ados, mais même dans des collants fantaisies pour adulte.

Des figures de chats de Hello Kitty à Garfield, ou Félix the cat, sont des doyens, parmi les licences qu'utilisent les fabricants, pour séduire les acheteurs. Le chat est aussi un classique de l'illustration japonaise. Il est devenu un indicateur du style Shojo ou Kodomo (mangas pour enfants ou jeunes filles). On le retrouve avec une déclinaison d'objets sur lesquels figure le visuel d'un petit chat « craquant », dont le chat de Shrek avec ses grands yeux n'est qu'une version caricaturée (et toujours efficace). Ainsi, de nombreux bas ou collants opaques pour femme, utilisent cette figure, éventuellement stylisée, aux chevilles ou sur les tibias, au caractère enfantin ou de petite fille sage. Comme tous les symboles, ce type graphique se prête le cas échéant au détournement. Le caractère éventuellement versatile (ou érotique) du chat est aussi un classique de la littérature. Un peu effrayant ou séducteur (le chat noir), l'animal, tout à tour minou ou chaton, se décline sous tout type de forme, ce qui permet allégrement d'y trouver une utilisation personnelle.

Le collant chat, un outil marketing puissant

La figure du chat mignon est sans doute aussi populaire car sa gestion graphique permet toute sorte d'approches imaginatives. Avec un crayon, un jeu de pinceau ou des ombres chinoises, parfois le dessin des oreilles, le profil, le dessin de l’œil ou la pupille voire les moustaches (vibrisses) suffisent à suggérer un dessin chic de l'animal. De nombreuses variantes en motif existent, envahissants ou discrets, presque comme un tatouage avec le jeu que permettent les textures et les nouveaux collants. Pour la lolita, c’est l’opportunité de jouer avec les textures, les couleurs, aussi bien classiques comme l’écru, ou plus fantaisistes, comme le violet, sans occulter les collants imprimés.

Doux à la caresse, discret, sensible à ce qui peut tenir chaud, l'animal est aussi un excellent symbole, utilisé depuis longtemps dans les campagnes publicitaires des marques. Certains graphistes font même un clin d’œil son plus grand défaut, avec ces motifs de chats dessinant de fausses griffures sur les collants.

Le collant chat, pour toutes les occasions

Femme-enfant, femme glamour ou encore femme sexy, le chat se porte si bien en collants, avec des accessoires teintés de couleurs assorties, et en prenant garde à la taille. En effet, côté pratique, ce sous-vêtement, même élastique, demande à se référer au guide des tailles, pour éviter qu’il soit trop serré ou trop large. Une fois cette étape effectuée, on peut choisir à nœud, imprimé, à dentelles, ornées de paillettes. Pour l’enfant et le bébé, le chat est également de la partie, original, parfois même accompagné d’un autre animal chouchouté par l’homme, le chien. Clin d’œil que l'on fait pour soi à son animal familier ou petite signature à l'attention des autres, le chat n'a pas fini de rester dans les classiques de la mode.

Enfin, il est possible d’acheter ce genre de sous-vêtement en boutique spécialisé ou, plus rapide, grâce aux boutiques en ligne. Il ne reste plus qu’à ronronner de plaisir sur notre shop Mes Deux Chaussettes !