Porter des collants opaques, c'est chose possible. Mais en terme de couleurs, il y a possibilité de sélectionner celles qu'on aime ? Sans aucun souci, le vert, le fuchsia, le rouge, le bleu, etc. sont de nos jours accessibles à tous. Car l'originalité, c'est maintenant ! On ose les couleurs flashy, girly, punchy, car surfer sur le style « fashionista », c'est aussi savoir prendre une longueur d'avance sur les tendances du moment.

Le collant 50 deniers, une étape majeure

Lorsque l'Hiver se rapproche, l'automne entrouve la porte des basses températures, voir très basses, et il est alors tout à fait judicieux de chercher du collant 50 deniers, le collant opaque par excellence. Lorsque les températures chutent, les jambes peuvent rapidement prendre froid si elles ne sont pas couvertes en conséquence. Une des habitudes, c'est de préférer porter des pantalons en velours, en jean, etc. pour contrer le froid, et même parfois de doubler collant opaque puis pantalon. C'est bien sûr selon les goûts et les envies que cela se décide, mais il est tout à fait possible de porter des collants opaques de haute qualité avec des jupes ou des probes pull ou robes en matière laine et coton ! En effet, comment parler de collant haute qualité, sans parler des deniers ? Le denier est cette unité de calcul qui permet d'évaluer l'opacité d'un collant, son épaisseur et donc sa longévité. Le collant 50 deniers est en cela un collant qui se place d'or et déjà parmi les collants plus sûrs que ceux à 20/40 deniers.

Collant 50 deniers, un style inimitable

Bien choisir son collant opaque, c'est tout d'abord connaître sa taille et sa morphologie. Comment porter un collant sans cela ? Impossible. Au mieux, trop grand, il glisse facilement et que c'est gênant dans la rue de devoir remonter ce dernier. Ou le collant est trop serré et alors attention à l'effet garrot et aux plis à certains endroits, et aux risques de déchirure. Une fois sûre de sa taille, on commence par cibler le collant 50 deniers selon les matières qui composent ce dernier : collants opaques en laine « mérinos », en laine « angora », mélangés avec de la soie mais aussi d'autres matières synthétiques, comme le viscose. Enfin, côté esthétique, le collant opaque ne laisse rien au hasard, avec, en terme de couleur, non seulement du monochrome surprenant, qui n'existait pas fût un temps, mais également des bicolores qui jouent la carte de l'originalité. Enfin, ce qui est bien avec le collant 50 deniers, c'est qu'il se situe entre un collant qui réchauffe correctement les gambettes, surtout par temps froid, mais aussi un accessoire pas trop épais, qui peut totalement se porter avec une jupe ou une robe, pour un parti pris de l'élégance et du charme discret. En terme d'entretien, comme pour tout collant, et même si ses fibres sont plus résistantes que d’autres, on fera attention au lavage en machine (même si ce dernier supporte mieux les températures un peu plus hauts).