Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

Pour un néophyte, un bas c’est une sorte d’ancienne chaussette (donc en laine ou en coton) qui a adopté les matières synthétiques du nylon en se calant sur la révolution technologique qui a amené le bas. Néanmoins, à côté de ces trois grands classiques, il existe de nombreux matériaux au service du bas.

Matières des bas au banc d'essai

La laine et le bas ne sont pas du tout passés de mode et permettent de très beaux modèles avec des fibres utilisées plus ou moins pures. Le nylon peut être associé à d’autres fibres et avec plus ou moins élasthanne pour jouer sur la souplesse ou résistance du bas. Cette matière fut à une époque, aux alentours des années 30, un objet de fascination autant par les femmes que par les hommes. La gente féminine pouvaient ainsi porter des bas ultra-solides, dont le nylon servait, en temps de guerre, à fabriquer des pneus et des parachutes. On ne sait trop pourquoi les bas nylon ont bien changé depuis. Il existe aussi d’autres matières telles que le bambou, le lin ou la soie, chacune au vertus un peu différentes. Petit passage en revue général : la laine, c'est une fibre animale issue du mouton, qui permet à l'homme de se vêtir, depuis la nuit des temps, mais aussi la chèvre angora, etc. Elle est aussi un formidable thermorégulateur pour garder au chaud ses petits petons tous les jours ; C'est aussi un excellent isolant thermique, qui protège du froid et des désagréments comme le vent, la pluie, la grêle, etc.

Savoir sélectionner les matières des bas

Les matières des bas varient donc comme un collant, des plus faibles, en-dessous de 15 deniers, avec des textures extrêmement fragiles, et des plus élevés qui peuvent aller au-delà de 80 deniers, mais qui sont aussi beaucoup plus résistants. Dans la même lignée, le bas avec du cachemire permet aussi d'être protégé du froid grâce aux fibres des animaux qui vivent dans les hauteurs de l'Himalaya. On oublie pas le coton, l'une des matières les plus connues et fabriquées au monde. Son effet thermorégulateur permet de le porter aussi bien en été qu'en Hiver. On observe aussi que les bas confectionnés avec du fil d'Ecosse, un voile opaque, à base de polyamide mais ultrafin, permet de rester discrète. Enfin, le bambou est une matière qu'on retrouve mais sous la forme de viscose de bambou, anallergique et doux au toucher.Ces matières et leur qualité sont calculés grâce aux deniers, qui permettent de s’aiguiller dans un monde de bas, avec des deniers très faibles, et donc très fragiles, à des bas ultra-opaques qui couvrent l'ensemble des jambes. Enfin, il est évident qu'avant d'aller enfiler son bas, il est indispensable de s'entretenir, grâce à quelques règles de base comme : savoir couper ses ongles de mains et de pieds, se laver les pieds régulièrement, nourrir et hydrater sa peau, etc. On termine pour enfiler son bas, en enroulant ce dernier jusqu'aux pointes, pour pouvoir mettre son pied, et remonter doucement celui-ci jusqu'aux cuisses.