Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

Fil de base de l'industrie textile depuis le 18e siècle, le coton est aussi un des ingrédients de la dentelle. Le coton contient en lui le grand écart qui en font à la fois un des vêtements populaires classique standard et un candidat chic aux plus belles naissances de créateurs de luxe. Au XXe siècle, le coton apprend progressivement à se métisser et à se mélanger quand, ces dernières années, des vertus sont à nouveaux trouvées aux produits purement naturels et aux fabrications bio. Remis aussi au goût du jour grâce aux imprimés, le coton est une ressource essentielle de l'industrie des bas.

Le coton comme standard

Avec son double potentiel d'une image traditionnelle (savoir-faire ancestral), et plus moderne, mais également grâce à un regain d'intérêt pour les matières en coton bio. Le bas coton femme sublime la silhouette, grâce à une matière agréable à porter qui a l'avantage d'être thermorégulatrice, c'est-à-dire qui se porte aussi bien l'été que l'hiver, ajouté au fait qu'il n'irrite pas la peau et ne provoque pas d'allergies. Il faut savoir que le coton est une matière aux fibres végétales, l'une des plus utilisées par les fabricants du secteur du textile et de l'habillement. C'est une matière qui absorbe de façon très importante l'humidité, ce qui permet de lutter contre problèmes liés à la transpiration, pour éviter les champignons et autres bactéries qu'on peut très vite attraper si on ne prend pas soin de ses pieds. D'autre part, porter des bas nécessite de prendre en compte la qualité, qui passe par plusieurs paramètres, notamment les deniers, qui aiguillent les fabricants et les particuliers sur l'opacité des bas, et donc leur résistance. On trouve le coton dans les bas de contention, car c'est une matière qui apporte confort et douceur aux jambes lourdes. Cependant, il est intéressant de le mélanger à l'élasthanne car sinon, il est peu élastique. On conseille également de prendre soin de bas coton car ces derniers sont plus sensible aux lavages que d'autres matières. Il est déconseillé, par exemple, de le laver en machine car il s'use plus facilement.

La vogue du bas coton bio

Porter un bas coton bio, c'est une forme de militantisme pour encourager l'Homme à respecter la planète et autrui. Et oui, la culture du coton pollue les sols, l'air et l'eau de façon importante, avec l'utilisation de 24% d'utilisation des pesticides. Il est aussi dans l'air du temps de se préoccuper de ce que l'on porte sur soi, et des risques constants d'allergies ou irritations cutanées,en particulier pour les personnes à la peau sensible. Alors lorsqu'on enfile un bas coton femme, on se doit de regarder plus à même la composition de ce dernier, pour déterminer la qualité, notamment grâce aux deniers, qui permettent d’évaluer la solidité du tissu selon l'épaisseur : plus le bas est fin et transparent, plus les deniers sont faibles, à compter entre 10 et 15 deniers les ultrafins. Pour finir, sur notre boutique en ligne, vous pourrez retrouver des bas en coton avec les meilleurs rapport qualité/prix.