L'histoire du nylon est passionnante car, en fin de compte, elle accompagne l'émergence de la lingerie féminine. Le nylon est une matière qui fut un temps synonyme de solidité, à tel point que durant la guerre, il était utilisé pour la fabrication des parachutes comme des pneus de voitures.

Petite histoire du bas nylon...

Le bas nylon tient sa réputation d’une histoire qui a débuté dans les années 30, et qui devient très vite un symbole de la féminité dans toute son élégance et sa délicatesse, véritable révolution. Le nylon, fibre synthétique mis en place par Wallace Hume Carothers, en 1935, débute son périple grâce à la polyamide, matière plastique et chimique. Au départ, c'est pratiquement l'émeute lors de l’achat de bas, tant les femmes souhaitent changer de la rayonne, autre tissu mais de moindre qualité, appelé « soie artificielle ». Avec la vente de ces nouveaux bas, plus besoin d'en acheter non-stop, plus besoin de les laver…Mais la seconde guerre mondiale rationne, et le bas nylon, indémaillable, sert pour la fabrication de la poudre à canon, des toiles de parachute, etc. Les femmes vont même aller jusqu'à se peindre une ligne derrière la jambe pour imiter la couture des bas nylon. C'est après la guerre que le look des femmes se fait ...nylon avec un ensemble de bas nylon couture made in France, et qui devient un objet fétichiste, ultra-glamour, confortables. Dans les années 60, le bas nylon se fait devancer par le collant, mais le nylon reste un élément majeur du secteur du textile et de la mode. De nos jours, la tendance vient de la Haute-Couture qui a repris à son compte quelques anciens codes de la lingerie comme la guêpière ou le corset façon jean-Paul Gaultier. Le bas nylon vintage est né...

Le bas nylon, un savoir-faire de qualité

Porter un bas nylon, indémaillable, c'est penser à leur résistance, pour ne pas tomber sur des accessoires de moindre qualité. Pour ce faire, il est indispensable de se pencher sur les deniers, qui permettent de choisir un bas, notamment en fonction de sa résistance. En été, il est préférable de porter des bas légers, fins et transparents, en voile, de type bas nylon couture, pour une silhouette sublimée et des gambettes sexy et audacieuses. Le bas nylon couture, en ce sens, fait partie d'une fashion attitude qui rend des jambes tellement plus séduisantes. Avec le haut-de-gamme, les bas avec ou sans jarretières, sont les indispensables d'une garde-robe qui en jette. Il faut oser les porter avec ou sans porte-jarretelles, mais en connaissance de cause, puisque les deux façons de porter les bas nylon demande un bon maintien lorsqu'on se déplace. On pense alors aux bas autofixants, qui allègent le quotidien des femmes et jeunes filles, et on prend garde au maintien.

Une variété de bas accessibles à toutes

Trouver les bas nylon, ce n’est pas très compliqué et même d’une grande simplicité, en vente dans les boutiques et boutiques en ligne de legwear. On les re-découvre enrichis de nombreux coloris, y compris l’authentique bas noir, mais aussi de couleur bleu, une des tendances de ces dernières années, à porter avec des vêtements de la même tonalité ou complémentaires. Enfin, concernant la qualité, c'est aussi le processus de fabrication qui demande un savoir-faire que seules quelques maisons françaises et spécialisées ont le secret...et la façon dont les femmes en bas nylon restent fidèles à ce type de chaîne de production. Il est certain qu'au-delà de tous ces aspects, le meilleur moyen prendre soin des bas permet aussi de les garder le plus longtemps possible, en « bonne santé ». Pour ce faire, l'entretien est une donnée essentielle, mais aussi une hygiène mains-pieds irréprochable.