Bas modelants shaping

18/07/2018 - @Mes Deux Chaussettes - Astuces

Le bas accompagne la jambe et suggère, avec ses motifs ou sa texture, ou l'invite à se découvrir pour se mettre en valeur. Forcément près de la peau, le bas a longtemps été considéré comme un gardien ou un juge de paix, mettant en valeur celles qui avaient la chance d'avoir de belles jambes.

C'est quoi exactement des bas modelants shaping ?

Avec les évolutions techniques et les bas qui se promettent gainants pour les uns, galbants pour les autres, est plus généralement apparue la mode du bas modelant shaping, c'est à dire qui promet une belle forme de jambe, des mollets jusqu'au haut de cuisse.

Plus qu'accompagnateur, le bas se fait guide et propose une alchimie en appuyant ici, en lissant de tel autre côté. Le bas modelant utilise les vertus de matières telles que l'élasthanne et les fibres synthétiques. Petite « tricherie », de plus en plus efficace grâce aux ingénieurs, le bas modelant shaping rassurent celles qui pensent leurs jambes peu dignes de considération. Potentiellement addictifs à l'usage, de la même manière que la lingerie il y a quelques années ne trichait qu'exceptionnellement sur les décolletés, beaucoup de bas, à leur manière, font un peu de modelage shaping. On porte un bas modelant shaping pour deux raisons distinctes : on souhaite corriger un peu la culotte de cheval, car c'est souvent une zone non assumée pour certaines femmes. De la même manière, en direction des fesses qui n'ont plus de forme, et bien le « shaping » vient à la rescousse pour modeler et rembourrer ces dernières et, comme par magie, les courbes sont rehaussées pour des fesses bien moulées ! Le bas est, rappelons-le, un accessoire qui permet de féminiser une tenue, en toute élégance, selon les envies et les besoins, unis ou fantaisie, on le porte en jarretière ou en porte-jarretelle, avec pour objectif premier le confort.

Bas modelants shaping, une silhouette sculptée

Et oui, le confort, c'est une nécessité, et pour ce faire, il faut bien débuter par ausculter les bas modelants shaping qui convient. La taille et la morphologie est donc une première étape, essentielle, car il faut connaître ses mensurations pour bien évaluer le bon bas. Par ailleurs, la qualité du bas est aussi un autre élément à penser : les deniers pour l'opacité, avec pour les bas qui intègre donc une technologie shaping qui a un effet sculptant, mais qui permet aussi de lifter les jambes, avec le plus souvent une maille tricotée en 3D, avec des coutures plates et un bon maintien, sans compression. Ce sont également des bas qui peuvent aller du fin et transparent, à du semi-opaque, pour plus de solidité. Les deniers plus élevés aident à ne pas filer les bas trop vite, car un accident est si vite arrivé...Et justement, pour éviter ces accidents, on se coupe les ongles et on les lime, car ils peuvent s'accrocher assez simplement à la maille de bas. De même pour les enfiler, on fait attention à ne pas frôler la catastrophe à chaque mouvement.

Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)