• 3.50
    la paire
  • Vous devez être connecté à votre compte client
    Matière
    85% Polyamide
    15% Elasthanne
    Mi bas soyeux et fin spécial voyages et station debout
    Giulia
    Mi bas soyeux et fin spécial voyages et station debout
    1 Chair
    Taille
    Qté.
    Giulia
    Prix 3,50 €
    (1 paire)
    1 Taille  
    Taille unique
    2 Couleurs  
  • 3.50
    la paire
  • Vous devez être connecté à votre compte client
    Matière
    85% Polyamide
    15% Elasthanne
    Mi bas soyeux et fin spécial voyages et station debout
    Giulia
    Mi bas soyeux et fin spécial voyages et station debout
    1 Noir
    Taille
    Qté.
    Giulia
    Prix 3,50 €
    (1 paire)
    1 Taille  
    Taille unique
    2 Couleurs  
  • Contention
  • Vous devez être connecté à votre compte client
    Matière
    84% Polyamide
    16% Elasthanne
    Mi bas transparent  - circulation active - pression modérée
    Dim
    Mi bas transparent - circulation active - pression modérée
    1 Chair
    Taille
    Qté.
    Dim
    - 20% Prix de base 4,90 €
    Prix 3,92 €
    (1 paire)
    1 Taille  
    35/41
    1 Couleur  
    Publicité (position 4)
    Publicité (position 4)
    Qté.
  • Contention
  • Vous devez être connecté à votre compte client
    Matière
    79% Polyamide
    21% Elasthanne
    Mi bas compression ultra gainant - réduction jambes lourdes
    Lauve
    Mi bas compression ultra gainant - réduction jambes lourdes
    1 Noir
    Taille
    Qté.
    Lauve
    Prix 9,00 €
    (1 paire)
    1 Taille  
    Taille unique
    2 Couleurs  
  • Contention
  • Vous devez être connecté à votre compte client
    Matière
    79% Polyamide
    21% Elasthanne
    Mi bas compression ultra gainant - réduction jambes lourdes
    Lauve
    Mi bas compression ultra gainant - réduction jambes lourdes
    1 Chair
    Taille
    Qté.
    Lauve
    Prix 9,00 €
    (1 paire)
    1 Taille  
    Taille unique
    2 Couleurs  

    Partir à l'autre bout du monde, c'est pratique en avion, cependant, souvent on en oublie qu'on souffre des jambes lorsqu'on est trop longtemps debout ou assis dans la même position. Alors, quelques précautions s'avèrent nécessaires en amont.

    Les bas de contention avion, bien-être en altitude

    Souffrir lorsqu'on est dans un avion, en altitude et parfois assis près des hublots, ce qui est une bonne chose pour profiter du paysage, mais pour se déplacer et marcher un peu, histoire de se dégourdir les jambes, c'est une autre histoire...Alors, oui, surtout lorsqu'on souffre d'insuffisance veineuse, les bas de contention avion sont indispensables. Pourquoi me direz-vous ? Et bien, tout simplement, parce-que si on les choisit bien (surtout pas trop serrés), alors la circulation du sang dans les membres inférieurs est stimulé par les pressions exercées dans les zones -cible comme la cheville, le mollet ou encore la cuisse. Et, attention, si ce mal peut n'être qu'au stade des fourmillements et des jambes lourdes, il peut vite atteindre un autre niveau, avec les pieds gonflés, les œdèmes, etc. Et finir en phlébite, surtout en classe économique, après des heures de vol en moyen et/ou long courrier. Pour en savoir plus sur la phlébite, en quelques mots, c'est un caillot de sang qui se forme dans une veine, et on peut en distinguer deux principalement : la phlébite superficielle et la phlébite profonde. Un nombre élevé d'embolies pulmonaires ont été détecté à Londres, ce qui a amené aux premières hypothèses d'une relation possible entre la position assise et prolongée et le risque de phlébite. C'est ainsi que plusieurs années après, une liaison entre phlébite et un vol de 14 heures est posé, et, dans les années 80, c'est le terme « syndrome de la classe économique » qui est utilisé. Enfin, c'est lors du décès d'une jeune femme sportive âgée de 28 ans, qu'une prise de conscience globale se manifeste, avec les premières recherches sur la compression médicale. Dans tous les cas, pour éviter ce trouble cardiovasculaire, mieux vaut prendre ses précautions.

    Bas de contention avion, plusieurs niveaux

    Porter un bas de contention avion permet donc de prévenir, mais aussi de soulager et en partie guérir l'insuffisance veineuse. Selon la durée du vol mais aussi de l'importance des douleurs (aussi prescrit par son médecin quand l'insuffisance veineuse atteint un certain stade), il existe différentes classes de bas. La classe 1 est destiné au stade le moins grave de cette pathologie, et permet, pour un voyage de courte durée de maintenir correctement le pied. La classe 2 produit une pression aux niveaux de la cheville, du mollet et de la cuisse, pour booster le retour veineux pour une meilleure circulation du sang dans les jambes. Enfin la classe 3 ou 4 est réservé aux cas plus sévères. De nos jours, les bas de contention sont plus esthétiques, alors pas d'inquiétude, impossible d’avoir un style « mé-mè-re ».