Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

Le bas blanc est un grand classique des cérémonies de mariage, tant il est vrai que c'est un accessoire qui allie le raffinement à l'élégance avec un charme intemporel.

Le bas blanc, un indémodable

Le bas blanc utilise une couleur associée à la fois à la cérémonie et au plaisir... Si le chapitre de bas de mariage correspond à un chapitre entier, le blanc étant à la base un symbole de pureté, l'imaginaire que représente à la fois ces valeurs dans notre société, font du blanc un indémodable de la lingerie. Le blanc devient ainsi un très grand classique de la paire bas/ porte jarretelle, et quand le bas blanc est autofixant, la plupart des modèles proposent quasi systématiquement une jarretière en dentelle. Et lorsque le collant est plus opaque et mat, on retombe aussi facilement dans des modèles de lingeries qui convoquent d'autres imaginaires, celui de l'infirmière étant le plus fréquent. La bas resille blanc possède aussi toute sa saveur. Attention cependant à bien l’accessoiriser car sinon il risque d'alourdir la silhouette. On l'accorde avec des pièces vestimentaires aux mêmes tonalités comme de l'écru, mais aussi des couleurs douces comme le bleu lavande ou le rose bonbon.

Le blanc est un candidat idéal pour de très variés modèles de lingeries intimes pour nos intérieurs, et on découvrira avec bonheur toutes les matières, de la soie au synthétique, ou encore à la dentelle.

Le bas blanc, une sélection délicate

Utiliser le blanc pour des tenues de ville est moins commun mais tout à fait imaginable. Dans ce cas, c'est la transparence du blanc, qui jouant avec la carnation naturelle de la peau, et qui va créer différentes teintes de pastel. Le bas peut même créer des effets de brillances ou d'irisation et par contraste, une jarretière un peu ornée qui peut donner de la confiance. Le bas est alors discret et séducteur, davantage outil de confiance à l'instar d'un tailleur à la taille bien cintrée ou étudié, et en ayant recours à une autre couleur que le noir ou le chair passe partout. Pour le choix des bas, on prend exemple sur les règles des deniers, une unité de mesure qui permet de prendre en compte la résistance du bas. Imaginé d'abord pour le nylon, il est aujourd'hui utilisé pour tous types de bas, collants, guêtres, leggings, etc. En général, plus le denier est élevé, plus son opacité est grande, ce qui signifie que le bas blanc ultrafin et transparent sera plus à même d'être porté en été ou en intersaison. Les bas les plus élevés sont opaques voir ultra-opaques, logiquement plus résistants et solides. Il est tout de même possible de renforcer la maille des bas blancs ultrafins et transparents en vaporisant de la laque pour cheveux sur le tissu. Cela n'empêche pas d'en prendre soin, en suivant les indications d'entretien, notamment concernant le lavage à la main (conseillé lors de la première utilisation), et en machine à 30° à basses températures. Enfin, les sites web spécialisés, mais aussi de mariage, proposent des bas blancs variés.