Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

C'est une tradition, un savoir-faire transmis de génération en génération que la fabrication du bas. En France, les fabricants sont peu nombreux mais très investis dans leur métier.

L'histoire des bas origine France

Les bas origine France sont des accessoires raffinés, symbole d'une féminité assumée, avec tout ce que cela contient d'érotisme et de séduction au passage (notamment avec le porte-jarretelle), et qui ont toute une histoire derrière eux. En France, durant les années folles, les femmes commencent à raccourcir leurs jupes, et les bas en soie naturelle sont réservés aux femmes de l'a bourgeoisie, tandis que la femme du peuple se contente de rayonne, soie artificielle plutôt grossière. Dans les années 30, un Américain chimiste de la firme DuPont de Nemours, avec la création du nylon, une fibre lisse ou plus légère et résistante va donc révolutionner le monde de la lingerie et plus spécifiquement, des bas. Le nylon est une matière synthétique qui a notamment permis la fabrication de brosses à dents intitulé les premiers temps en "bas en soie synthétique". C'est un succès inattendu et immédiat du nylon auprès des femmes avec dans les 64 millions de paires de bas qui sont vendus dès la première année aux... États-Unis ! Puis avec la Seconde Guerre mondiale, et la pénurie de bas nylon qui ne se vendent plus, ils sont plutôt utilisés pour confectionner des parachutes et des pneus de bombardiers. Après les américaines, se sont aux européennes de profiter des bas, avec l'apparition à partir de 1945 du porte-jarretelles, une arme de séduction massive. Enfin, la création des bas sans couture dans les années 60 permet d'améliorer le confort de cet accessoire si délicat. Avec l'arrivée de la mini jupes les femmes sont davantage intéressées par le collant, et cela a des répercussions sur la vente des bas qui s'effondrent.

L bas origine France perpétue ses traditions

Les bas origine France sont aujourd'hui l'apanage de quelques marques qui revendiquent le caractère unique de leur production de bas 100% made in France, comme L'Arsoie Cervin, maison artisanale de luxe dans les Cévennes. C'est un savoir-faire qui se perpétue de génération en génération, avec l'excellence comme cheval de bataille, connue et reconnue internationalement puisque distribué dans de nombreux autres pays férus de bas et collants de qualité premium. Sais t-on que, fût un temps, que ce sont les hommes, en Occident, qui avaient le privilège de porter des bas, dit hauts-de-chausses et bas-de-chausses, chacun ayant ses spécificités. C'est donc une histoire vieille comme le monde que celles des bas, et de nos jours, ce sont des accessoires qui ont gardé leur « pouvoir » de séduction auprès de la gente masculine. Les bas origine France se déclinent en une variété de matières, du voile transparent au matières comme la laine, le coton et la soie, mais avec comme fil directeur la qualité. Cette recherche de l'excellence, elle commence avec des basiques comme les machines utilisées pour confectionner les bas. Par ailleurs, ce made in France convainc de nombreux(ses) acheteurs(es) d'investir pour des emplois de plus en plus rare, et où la main d’œuvre est précieuse.