Bas de luxe

18/07/2018 - @Mes Deux Chaussettes - Look

Luxe, volupté, confort absolu, pièce rares et uniques, le luxe est un secteur à part entière dans la fabrication des bas. Les femmes aiment ce caractère exceptionnel, presque unique, avec un investissement financier supérieur au haut-de-gamme.

Le bas de luxe, des pièces d'une grande beauté

Le bas de luxe

est une pièce de lingerie et en tant que telle, il y a une place pour des produits haut de gamme voire de luxe. Une maison comme Cervin en France joue, par exemple, sur certains produits dont les coutures sont faites à la main, du made in France et des accessoires qui poussent le sens du détail, comme des gants fournis pour enfiler ses bas sans les abîmer et des protèges bas en dentelle. A un certain point de luxe, le service et le sens du service comptent beaucoup. Les bas sont servis aussi dans de belles boîtes ou de beaux écrins et l'on trouve de très beaux objets, qui sont aussi de très beaux objets de séduction sans être ostentatoire. Avec une centaine de paires par jour, le savoir-faire de l'entreprise demande beaucoup d'attention, notamment les dessins au-dessus du talons. Avec 28 salariés au total, la confection de ces produits de luxe ont un jour habillé les danseuses du Crazy Horse. Aujourd'hui les ventes se font principalement sur Internet avec 52 % des clients qui viennent de divers pays, dont la Chine, le Japon, les États-Unis. Les très beaux bas de luxes se trouvent aussi chez des marques plutôt connues pour diffuser de la lingerie comme aubade, Chantal Thomass ou Lise Charmel. Le bas est alors une vraie pièce de lingerie en nylon, soie ou dentelle avec les mêmes critères de soin que vous apportez à des dessous de qualité. Le prix est en conséquence, le bas étant pour le coup souvent assorti à un porte jarretelle dont il prolonge les motifs. Achat plaisir ou cadeau, on est bien au delà du bas de très bonne facture et résistant . Quel plaisir cependant de voir certains modèles...

Porter des bas de luxe

Les bas de luxe se déclinent en bas invisibles, transparents, semi-transparents, à des bas ultra-opaques, toujours en toute délicatesse, parés de broderies fines et de subtils motifs. Pas de miracle, on se coupe correctement les ongles des mains et des pieds, on en prend soin tout simplement. Ensuite, pour bien les faire glisser sur les jambes, et apporter encore plus de galbe, de douceur et de confort, on les hydrate d'abord, on laisse sécher, puis on peut enfin passer aux choses sérieuses. En effet, pour porter les bas de luxe, une des méthodes (il en existe plusieurs comme acheter un enfile-bas, vous connaissez?), c'est de les enrouler jusqu'à la pointe, puis rentrer sa pointe de pied dans le bas ainsi roulé, pour ensuite les faire lentement glisser sur la jambe. Pour l'entretien, les consignes sont toujours indiquées, et autant les suivre pour garder ses bas le plus longtemps possible.

Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)