Bas à rayures

18/07/2018 - @Mes Deux Chaussettes - Look

En terme de rayures et de bas, c’est un peu comme s’il y avait deux écoles, les bas à rayures horizontales, larges la plupart du temps, qui ont un côté ludique et enfantin et les bas à rayure verticale, beaucoup plus aguicheurs, qui sont une sorte de variante des bas résille. Et entre les deux, il y a un petit lot d’exceptions…

Bas à rayures horizontales

Le motif de rayure horizontale évoque à la fois le domaine de la chaussette et un univers bon enfant qui plaît aux enfants et adolescents. Avec des bandes larges la plupart du temps, le bas joue sur des motifs bicolores ou multicolores et des couleurs franches. Le bas rayures n’hésite pas à se faire bleu jaune ou rouge avec des teintes pures. Relativement épais, il joue sa parenté avec les chaussettes. Ni particulièrement galbant ou sculptant, le bas est là pour réchauffer, amuser. Autant se faire plaisir avec de belles couleurs, si possibles bien franche et avec un matériau de qualité qui résistera aux lavages. Multiplier les couleurs rend difficile d’ajuster le bas avec sa tenue, mais ce n’est pas forcément mission impossible.

Bas à rayures verticales

Plus rares, les rayures verticales ont, au contraire un effet sur la silhouette et un effet cabaret. Il faut dire que cet effet vertical se marie avec l’effet de la couture du bas, éventuellement se combine avec les attaches verticales du porte-jarretelle, et se font souvent sur des effets de transparence, avec par excellence des bandes noires et transparentes, qui sont aussi une réinterprétation du motif de résille. Le bas rayures verticales devient par opposition un motif bien raffiné qui retrouve toute sa dimension érotique. Il s’empare aussi d’un certain esprit cabaret qui a su trouver sa place dans le domaine de la mode. Le bas se rapproche d’une tenue en lingerie mais peut s’associer avec une tenue de ville.

Et les combinaisons…

On ne parlera pas ici de quadrillage mais du croisement des deux tendances aperçues ci dessus. Il existe ainsi des rayures verticales de couleurs mais surtout de beaux effets de bandage horizontaux qui alternent couleurs opaques et effets de transparence, avec des bas noirs. Dans ce cas, malgré le côté ludique des rayures, on se retrouve avec des motifs assez classiques de bas semi opaque qui varient agréablement les traditionnels bas noirs. Dernier conseil : pour enfiler ses bas sans les filer, mieux vaut s'assurer que ses ongles de mains et de pieds sont bien égaliser. Pour les enfiler, on enroule le bas jusqu'à sa pointe, pour ensuite pouvoir le remonter des pieds jusqu'à la cuisse sans soucis. La boutique en ligne Mes deux chaussettes est une source importante d’inspiration.

Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)