Bas motif BD

18/07/2018 - @Mes Deux Chaussettes - Look

Le 7e art et la bande dessinée sont une bonne source d'inspiration pour les bas en utilisant directement les effets de cases et de graphisme sur les imprimés ou en soulignant avec un motif une partie du bas (jarretière ou motif le long de la jambe).

L'imprimé bas BD qui raconte une histoire

Le bas BD s'inspire du pop art et met à profit la surface que proposent les collants opaques à base de toute sorte de matière en coton, nylon ou autres mélanges de fibres pour des illustrations très tendance. On trouve ainsi des dessins à la Roy Liechtenstein ou citant toutes sortes de créateurs très connus ou à découvrir. La jambe longiligne se prête au défi de raconter une petite histoire ou d'évoquer comme des madeleines certains de nos personnages favoris. L'imagination n'a pas de limites et l'offre fonctionne aussi bien pour des ados que des jeunes adultes. Les bas se trouvent avec ou sans phylactères, et les passionnés pourront chercher sur notre e-shop des modèles en version originale ou au contraire avec des polices plus exotiques en cyrillique par exemple.

Pour que les motifs soient réussis, le collant est généralement bien opaque. Pas ou peu de transparences et de questions à se poser sur sa propre carnation. On trouve aussi bien des bas en noir et blanc très graphiques que des bas très colorés et pop. Certains bas utilisent des motifs avec une dominante pastel ou verte qui peut donner un effet tatouage, souvent réussi mais qui peut être un peu envahissant et à bien doser.

Le motif sur le bas BD, influence japonaise

Si la bande dessinée se développe autant, en dehors de l'influence pop, c'est aussi en réponse aux produits japonais qui mettent en valeur les mangas et soulignent l'usage de motifs stylisés. Des têtes de chat par exemple auront un côté très bande dessinée sur certains bas BD

. Ceux-ci n'hésitent pas à proposer par opposition certaines parties très unies ni à mettre en valeur l'opposition bas/ jambe sur des bas courts au niveau de la jarretière. Le bas lui-même est un accessoire récurrent des mangakas, emprunté aux uniformes d'école et au style popularisé par de nombreux jeunes adultes. Très travaillé dans une société qui utilise le symbole au cœur de son langage, ces dessins parfois modèles réduits un peu comme des haïkus sont une sorte de signature personnelle à bien s'approprier ou à varier suivant son caractère du jour.

Sinon, pour ceux moins familiers avec les codes du pays du soleil levant, on peut toujours aussi se réfugier sur les nombreuses licences de personnages, d'Hello Kitty à Pikachu ou Snoopy, qui sont une autre façon de personnaliser sa ligne vestimentaire, y compris au niveau de ses bas.

Comme tous les imprimés, les bas sont sensibles au lavage et le soin qu'on leur apporte conditionne grandement leur durée de vie. En étant attentif à la qualité des composés, on peut juste souhaiter bonne chasse à tous, sur notre e-shop Mes deux chaussettes.