Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

Les deniers sont l'unité de mesure utilisée par l'industrie des bas et des collants pour mesurer la transparence. Les deniers mesurent le poids de matière utilisé pour une surface donnée. Par définition, les bas avec peu de deniers utilisent peu de matière et sont donc transparents.

Des bas résistants qui savent se rendre invisibles

L'enjeu de bas très transparents est de se faire discrets et un collant reste discret tant qu'il est résistant car la hantise est bien sûr le collant filé ou abîmé. Les collants pauvres en deniers ont longtemps été synonymes de qualité médiocre mais l'évolution des techniques a améliorer les possibilités. Les microfibres par exemple qui sont un matériau qui a résistance égale permet des fils beaucoup plus longs et fins. L'alliage des texture et l'usage de l’élasthanne permet d'avoir des collants et des bas qui suivent la forme de la jambe et dont l’élasticité accroît la résistance.

Différents types d'invisibilité

Pour qu'un collant soit invisible, il doit être relativement transparent, mais il joue aussi sur la couleur de peau en résonance avec la couleur de la jambe. Ce sont les effets « nude ». Suivant les teints de peau, un bas pourra se voir plus sur une jambe qu'une autre, et fort heureusement, de nombreux créateurs jouent sur de nouvelles teintes. Ainsi, vous pouvez trouver des bas 15 deniers assortis à votre carnation et qui auront un bel effet invisible sur votre peau. Sachant que les bas invisibles se portent plutôt avec des jupes ou robes à la belle saison, et donc souvent avec des chaussures ouvertes, on peut aussi faire attention à la finition de la pointe (éventuellement avec des bas ouverts) si l'on ne veut pas vendre la mèche sur la tenue de ses mollets.

L'effet seconde peau

L'effet est invisible est agréable pour l'oeil en donnant l'impression d'avoir des jambes au naturel, mais des marques valorisent aussi le fait que l'on « oublie » les bas que l'on porte, leur finesse et leur élasticité apportant un grand confort d'usage. Cette caractéristique est appréciable surtout lorsque l'on fait de longues journées avec les bas. Dans ce cas, il existe des techniques qui combinent élasticité avec un effet confort ou anti-fatigue qui rend vraiment très léger le bas.

Bien mettre et entretenir ses bas invisibles

Le fait de porter des bas suppose un système autofixant et de bien choisir sa taille. Un bas qui glisse non seulement se verra et vous embêtera. Si le but est de ne pas montrer que l'on porte de bas, et que l'on choisit à dessein un produit dépourvu de motifs et de coutures, on sera attentif aux jarretières autofixantes et leur discrétion en fonction de sa tenue. Dans tous les cas, les bas invisible de moins de 15 deniers restent fragiles Il faut rester attentives à la façon de les mettre (et aux ongles) ainsi qu'à leur entretien si l'on veut préserver leur durée de vie. Notamment si les bas sont haut de gamme, bien leur donner une chance de durée un peu avec un lavage à la main et séchage interdit.