Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

On aime le coton ? La soie ? Alors on aimera la viscose, une matière qui s'inscrit dans une recherche perpétuelle de nouvelles matières toujours plus agréables à porter et au toucher. La viscose, en fait partie, car c'est une fibre synthétique et...naturelle. Non, ce n'est pas compliqué, il suffit de s'y intéresser de plus près.

Chaussettes viscose, entre le coton et le soie

La viscose est issue d'une matière naturelle, la cellulose, qui provient du bois , et qui va être transformée en fibres fines qu'on appelle filaments. C'est à partir de là qu'elle va faire l'objet de procédés chimiques pour lui donner cet aspect fluide et naturel.

Belle à voir et à toucher, les chaussettes viscose sont d'un brillant soyeux avec des coloris aussi divers que lumineux. Il semblerait que cette matière soit agréable et confortable, avec des avantages du côté de l'absorption de l'humidité, supérieure au coton. Cela permet d'éliminer les mauvaises odeurs, mais aussi d'éviter de laisser macérer la sueur et donc de développer des mycoses et autres bactéries.

Les chaussettes en viscose sont souvent mélangées à d'autres matières naturelles et synthétiques, comme le coton, mais aussi la soie, avec de la polyamide et de l'élasthanne. L'ensemble permet aux chaussettes d'être particulièrement solides, et résistantes, y compris en entretien. On trouve des socquettes majoritairement en coton avec 1% de viscose, pour des activités intenses comme le sport ; des chaussettes hautes en laine majoritaire, mais aussi du viscose ; d'autres taille standard, de toutes les couleurs, en viscose majoritaire avec d'autres fibres synthétiques, pour des tenues urbaines simples et des sneakers en chaussures. Dans tous les cas, on peut aussi les porter pour des soirées chic, avec des sandales avec ou sans brindilles, à talons, des derbies, etc.

Chaussettes viscose, été comme hiver

Vous l'aurez compris, qui dit viscose dit polyvalence, en maître-mot. Les chaussettes avec de la viscose peuvent soient être fabriqué pure, soit avec d'autres matières comme le soie synthétique de viscose, aussi brillants et fluides que la soie naturelle, mais aussi moins coûteuse. Il existe le jersey, une autre fibre Par ailleurs, les chaussettes viscose sont généralement plus faciles à teindre et à imprimer que le coton. Lorsqu'on décide de les enfiler, autant savoir avec quoi on peut les porter, et pour avoir des idées d'associations avec des hauts et des bas qui jouent le jeu, autant se renseigner sur la Toile ou dans les médias presse. En terme d'entretien, les chaussettes en viscose majoritaire vont demander moins de travail que la soie mais plus que le coton. Cependant, quelque conseils permettent d'améliorer la longévité de la viscose, comme éviter de repasser les vêtements secs mais le faire lorsqu'ils sont légèrement mouillés. Enfin, interdiction de laver les chaussettes à températures élevées, mais en sélectionnant le programme délicat. Pour le séchage, pareil que pour les autres chaussettes en fibres naturelles mais aussi synthétiques, on sèche à l'air libre, en sachant que ces derniers peuvent se déformer si ils ne sont pas bien à plat.