Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

Les chaussette en soie sont composées à partir de fibres naturelles. D'une douceur exceptionnelle, la soie apporte confort aux petits et grands petons, avec des propriétés thermo-régulatrices performantes, plébiscitées. Comme la laine, elle rafraîchit l'été et garde la chaleur l'hiver.

La chaussette en soie, être soi tout simplement

Il existe différents types de chaussette en soie. Avec des chaussettes 100 % pur soie c'est un absolu confort, qui, en plus de la douceur qu'elles procurent, sont résistantes et très confortables, à porter en toutes saisons. En plus d'une isolation thermique efficace, la soie y a aussi une action antibactérienne et hypoallergénique, qui ravit les pieds sensibles. Souples et fines, elle s'adaptent à toutes les morphologies de pieds, longueurs et tailles souhaitées. Il existe sur le marché les chaussettes soie mélangées à d'autres matières pour un meilleur maintien. Allier à la dentelle, pour une harmonie élégance et raffinement, pour les femmes qui aiment porter des accessoires qui les mettent en valeur tout en discrétion et finesse. Tendance, la chaussette soie est disponible en toute transparence, ce qui fait la joie des fashionistas qui veulent combiner la tendance du moment au charme intemporel de cette incroyable matière. Avec des talons haut ouverts ou fermés, et une tenue sobre, chic et classe, la femme décide d'un look sexy impactant et décidément moderne. Les hommes, de la même manière qui aime les matières nobles et la douceur procurée par les chaussettes soie, choisissent des paires de chaussettes aux couleurs unies, sobres ou éclatantes, à mi-mollet, portées avec des pantalons ajustées, pour un look casual et élégant.

C'est quoi exactement la chaussette en soie, son histoire ?

Quand vous achetez la chaussette en soie, vous n'imaginez pas tout le travail qu'il implique derrière, mais aussi son histoire, ses tribulations. Non, ce n'est pas un tissu français. C'est une technique de la production de la soie a bien été découverte par la Chine et la fameuse et très célèbre route de la soie, c'est au Vie siècle qu'elle commence en Europe, et vers le 13ème siècle en France. La technique de la soie et l'élevage des vers à soie procède d'une technique bien particulière qu'on appelle sériciculture. Les vers à soie, ce sont des chenilles de papillon appelés bombyx mori, qui produisent de la soie. Par ailleurs, il y a un ensemble d'opérations à suivre pour y arriver : la culture du mûrier, puis, son élevage pour l'obtention du cocon, qui sera lui-même dévidé du cocon, etc. C'est une véritable aventure que cette histoire de la soie, puisque il semble que si la soirée te découvre 3000 de 1000 ans avant Jésus-Christ machine en garde à longtemps le secret de la fabrication. La chaussette soie est donc issue d'un long processus d'élevage de vers à soie. Cette matière, au toucher incroyablement soyeux, a donc connu, fut un temps, ses années de gloire, avec des histoires dignes des plus grands contes. Ce serait des espions de tout genre qui aurait permis la découverte de la fabrication, après des siècles de secrets jalousement gardés en Chine. Celle-ci fera l'objet de toutes les convoitises. Puis, après ses années de faste, la soie tombe peu à peu aux "oubliettes" face à la rude concurrence des autres matières. De nos jours, après les épidémies qui ont touché la France, la soie redevient à prédominance asiatique.