Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

Les grosses chaussettes ont longtemps été un classique et inévitable accessoire de l’hiver. Par grosses chaussettes, on entend chaussettes en laine la plupart du temps, chaussettes longues et chaussettes un peu épaisses. Outre le souvenir de chaussettes qui pouvaient gratter un peu, ce sont des chaussettes que l’on ne pouvait pas forcément mettre avec toutes les chaussures et qui pouvaient avoir quelques défaut en terme de transpiration par exemple ce qui lui apporte par exemple la (grande) concurrence des jambières en laine chez les dames par exemple.

Les nouveaux horizons de la grosse chaussette

Avec les nouveaux moyens techniques, la grosse chaussette de randonnée ou pour le ski se font plus fines, avec davantage de matériaux qui tiennent mieux le pied et qui garantissent les mêmes qualités thermiques, voire avec plus de performance en ajoutant des qualités d’imperméabilité ou de respiration du pied, voire des systèmes anti-odeur. Les grosses chaussettes sont désormais une grande famille de chaussettes colorées et renforcées pour le ski, l’alpinisme ou l’outdoor avec leurs qualités et de nombreux choix sur internet. Les chaussettes longues pour femmes connaissent aussi une frontière qui s’atténue avec les mi-bas en acrylique ou avec des effets côtelés qui démontrent aussi de bonnes qualités thermiques tout en restant mince. Ces chaussettes hautes pour être portées avec des bottes empruntent des codes de la grosse chaussette comme les côtes ou le motif jacquard sans poser trop de problèmes de pointure avec les chaussures que l’on a déjà dans la garde robe et les jambières langues ou des guêtres en acryliques garantissent aussi at home le confort proverbiale de la grosse chaussette en laine, le tout avec une variété de motifs ou de couleurs qui n’oblige plus à porter du gris, du blanc ou des jacquards avec du rouge et blanc.

Un produit cosy, la grosse chaussette

Mais la grosse chaussette en laine ne disparaît pas pour autant. D’un produit simple, elle est devenu un produit de qualité valorisé pour sa matière première, qui peut faire appel à l’alpaga, à la laine merinos, ou au mohair, et, pour la qualité de sa fabrication. D'ailleurs, on trouve de nombreux fabricants artisanaux qui mettent un point d’honneur à proposer des produits de qualité dont on apprécie la douceur. Si de belles chaussettes ne grattent pas, on aime la grosse chaussette en laine pour ses qualités et ses petits défauts, ceux qui font un peu glisser lorsque l’on marche avec sur le parquet… Certaines paires ont un traitement antidérapant pour servir de vraies pantoufles chez soi (on parle de chaussons norvégiens). Et c’est une sensation que l’on aime transmettre aux enfants avec des modèles appropriés qui fleurent bon la neige et les fêtes de fin d’année. Côté couleurs, on trouve aussi bien des teintes pastels que de beaux effets patchwork qui mélangent toutes sortes de coloris et de motifs. Naturellement ces grosses chaussettes ne se lavent pas n’importe comment et ne se mettent pas au sèche-linge. On préfère les laver à basses températures et les sécher à l'air libre.