Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

N'avez-vous jamais entendu votre mère ou votre grand-mère parler de ses maux de jambes lors de ses voyages en avion ? Et la phlébite, en avez-vous déjà entendu parler ? Il faut savoir, de façon plus générale, que sentir des fourmillements dans ses jambes, lorsque l'on est en position assises durant plus de 5h de voyage, c'est tout à fait normal.

La chaussette de contention avion, pour un vol apaisé

Porter une chaussette de contention avion, c'est pour ceux qui ont adopté le proverbe « mieux vaut prévenir que guérir », car, en effet, partir en avion pour une direction plus ou moins longue (supérieur à 4 / 5 heures), c'est assumer que son corps soit contraint de supporter un certain immobilisme, qui ne fait pas du bien à nos articulations et à notre circulation sanguine. Acheter la chaussette contention avion, c'est donc gagner en assurance pour passer un bon voyage moyen-long courrier, qui peut durer assez longtemps. D'ailleurs, la sensation de jambes lourdes en avion, cela vous est-il arrivé ? Et bien, c'est un peu la même sensation que l'on peut ressentir lorsque l'on est en altitude, assis(e) durant des heures, et même parfois, avez-vous remarqué vos chevilles voir vos pieds gonflés ? Si oui, alors acheter des bas de contention est une bonne idée. Mais parlons bien, parlons peu. Connaissez-vous la phlébite ? Il semblerait que durant les années 2000, de nombreux cas de phlébites apparurent. En classe économique, le confort est moindre et pouvoir se mouvoir est compliqué, d'où le nom de « syndrome de la classe économique » pour les phlébites souvent diagnostiqué des heures après un vol moyen-long courrier. C'est donc une mauvaise circulation sanguine qui entraîne une stagnation du sang (stase veineuse ) qui peut causer la phlébite, conséquence de postures assises et immobiles durant des heures. En classe économique, la configuration des sièges pose également problème, car la place laissée à chaque passager (même les femmes enceintes) est souvent étroite et cela ne permet pas de se mouvoir comme souhaité.

La phlébite du voyageur serait donc un cas de « thrombose veineuse » .

Chaussette de contention avion, limiter les phlébites

La chaussette de contention avion permet de prévenir le risque de phlébite en voyage, et se présentent sous la forme de bas de contention, que portent les hôtes et hôtesses de l'air ainsi que le reste du personnel. La durée du vol permet de choisir exactement la paire de chaussettes qu’il faut acheter : pour une courte durée, des bas classe 1 qui maintiennent correctement le pied suffisent. Pour le reste, utiliser les chaussettes contention avion classe 2. La chaussette contention avion agit en produisant une pression de pieds au mollet voire la cuisse. Il remplace l'action du muscle du mollet, en boostant le retour veineux, par une remontée du sang, pour bien le faire circuler des pieds jusqu'à la tête. Enfin, il faut prendre en compte d'autres paramètres quand on parle de phlébite, puisque l'âge, l'état de santé, les antécédent, sont également des données qui peuvent changer le diagnostic. Dans tous les cas, c'est l’Organisation Mondiale de la Santé qui a décrété le lien entre vols longue durée et le risque d'une phlébite avec embolie pulmonaire.