Comment porter des guêtres ?

17/05/2019 - @Mes Deux Chaussettes - Astuces
Comment porter des guêtres ?

Au début du siècle dernier, porter des guêtres était un signe d'élégance masculin. Les guêtres ont survécu grâce à leur utilité sportive et sont aujourd'hui un apanage plutôt féminin. Voici quelques conseils pour les solliciter.

Comment porter des guêtres ?

Les guêtres sont une pièce rapportée au niveau de la cheville qui a plus ou moins la forme d'un manchon, doté ou non de boutons, qui se superpose plus ou moins sur la chaussure et qui apporte protection et chaleur supplémentaire à ce niveau. Alors comment porter des guêtres ?

Un allié des sports outdoor : imperméable et antichoc

Les guêtres des hommes ont été inventées pour des rues qui avaient un peu l'aspect des sentiers qu'arpentent aujourd'hui les VTT, et qui mettaient facilement à mal les souliers vernis. Les guêtres protégeaient aussi avantageusement de la pluie. Tout cela n'a guère changé, sauf que les guêtres accompagnent aujourd'hui les sorties en raquette à neige ou en cyclocross, et où les guêtres empêchent la pluie, la neige ou la boue d'entrer dans les chaussures. Conçues dans une grande variété de matières souples, les guêtres rentrent facilement dans le sac à dos, une fois le beau temps revenu. Certaines, un peu renforcées protègent bien le bas des jambes des chocs gravillons ou ronces que peuvent rencontrer les traileurs ou vététistes dans la forêt.

Avec ou sans étriers

Simple manchon réglable, les guêtres peuvent être dotés d'un système d'étrier qui passe sous la semelle et qui les empêche de remonter. Ce système est lié à l'histoire des guêtres, qui ne disposaient pas de matériaux élastiques et qui étaient souvent à base de peau ou de cuir. Cela reste la norme dans des domaines où il est fort gênant qu'un bout de matière accroche au niveau du pied. Par exemple, en alpinisme, en garantissant des guêtres bien tendus. Après, c'est plutôt une question de confort et de facilité d'enfilage, un certain nombre de guêtres proposant des systèmes de fermetures éclair et d'élastiques qui se superposent facilement à tout type de chaussures

L'effet chaleur

L'autre qualité des guêtres est celle de réchauffer le pied et le cheville. Cette qualité est particulièrement appréciée en danse, où les guêtres sont cousins des jambières, pour maintenir les muscles au chaud après l'échauffement. Ce sont ces guêtres, souvent à base de laines tricotées qui ont fait leur chemin en mode, et qui complètent volontiers les collants à la mi-saison avant que l'on sorte les grandes bottes. Les guêtres sont un accessoire qui complète de façon cosy et esthétique une tenue, avec des chaussures basses dont on n'est pas tout à fait sûr qu'elles soient assez chaudes.

L'effet esthétique

Il existe toutes sortes de matières pour les guêtres, depuis les matières synthétiques, la laine et le spandex, ces matières qui vont chercher un effet métallisé, voire la fourrure. Ainsi les guêtres ont aspect festif qui relèvent les tons de la garde robe, qui suivent généralement ceux de l'automne lorsque la température baisse. Les guêtres se portent tendues, à moitié retroussées sur la cheville. Elles peuvent mêmes se combiner avec des chaussures à talon en mordant la chaussure et en créant un effet bottine. A l'inverse, les guêtres en fourrure peuvent customiser une paire de botte, en se portant justement sur le haut de la botte. Double effet en supprimant les courants d'airs et en permettant d'assortir ses bottes d’une autre manière et avec d'autant plus d'affinités avec les collants épais qui de leur côtés adorent les effets de matières et les palettes fantaisie. Bref, un vrai must have dans les accessoires de mode. Et pour plus de choix www.mes-deux-chaussettes.fr.