Pourquoi porter des collants pour le sport ?

24/04/2019 - @Mes Deux Chaussettes - Sports

Passé un temps, le sport était vu comme un symbole d'affirmation de soi et de virilité. Porter des collants, au contraire, semblait une affaire de mode et une proposition un peu déstabilisante pour quelqu'un qui débute le sport. Pourtant, ceux-ci sont devenus des accessoires utilisés dans de très nombreuses disciplines, comment en est-on arrivé-là et pourquoi porte-t-on des collants pour faire du sport ?

Pourquoi porter des collants pour le sport?

On n'utilise évidemment pas de fins collants à 30 deniers transparents pour faire du sport et ce sont les progrès de la technologie qui permettent aujourd'hui d'avoir des produits adaptés à de nombreuses disciplines. Polyamide, microfibres, fibres polaires et élasthanne ont permis une révolution et si passé un temps, on pensait que l'été, les shorts et les jambes découvertes étaient le meilleur timing pour faire du sport, les nouveaux besoins quotidiens, les coups de soleils et le confort de ces nouveaux outils nous ont fait changé d'avis.

Le collant, un allié qui protège du froid

Les sports d'hiver comme le ski ont été les premiers à voir l'intérêt des collants pour former une sous-couche. Mais le collant développé comme une seconde peau un peu épaisse, type legging est devenu un allié de nombreux sports outdoor. En étant très près de la peau, avec des matières à la fois respirantes mais capables de garder une fine couche d'air isolante, les collants ont une qualité thermique très efficace et appréciée des sportifs dès que la température fraîchit à la demi-saison ou en fin de journée.

Le collant garde les muscles au chaud

Qualité liée au paragraphe précédent, avec ses qualités thermiques, le collant est un allié précieux pour des sports qui ont besoin d'un temps d'échauffement et qui attendent avant la performance. La danse a depuis longtemps cultivé ses longues jambières mais les athlètes et d'autres sportifs apprécient ces collants ou chaussettes hautes qui compriment légèrement certaines parties, favorisant une circulation qui tient bien échauffés les muscles, en diminuant au passage les risques d'accident.

Le collant étanche

Avec des composants de type gore-tex ou néoprène, le collant protège efficacement des intempéries, mieux qu'un pantalon. C'est donc un compagnon efficace des sports outdoor encore une fois, pour des sports avec des risques de projection comme le VTT ou pour protéger des intempéries lors de sorties en jogging ou en trail, contre les désagréments mais encore le risque musculaire que peut procurer une pluie froide qui refroidit les muscles.

Le collant protecteur de la peau

Avec cet effet "combinaison", le collant peut se faire épais, et c'est un vrai plus contre les risques de griffures, morsures ou simplement jets de pierre pour les traileurs ou sportifs outdoor qui passent sur des sentiers ou des buissons. Le collant endosse ce rôle de barrière protectrice de la peau. Accessoirement, et plus simplement, le collant est aussi une bonne protection contre les coups de soleil, en montagne ou sous des latitudes plus tropicales tout en savant aussi bien évacuer la transpiration.

Le collant "techno"

Les nouvelles matières permettent de favoriser certaines zones de compression, avec un effet récupération par exemple à l'issue de l'effort. Certains collants ont des dispositifs chauffants intégrés, certaines fibres textiles permettent aussi d'intégrer des répulsifs anti-insectes. Enfin, tout simplement, et ce n'est pas négligeable, de nombreux collants intègrent une signalétique fluorescente, allié précieux pour signaler le joggeur parti s'entraîner en fin de journée.