Quel type de chaussette pour le ski ?

24/04/2019 - @Mes Deux Chaussettes - Sport
 Quel type de chaussette pour le ski ?

Aborder l'Hiver avec enthousiasme, c'est d'abord l'assurance d'être bien couverts et que l'équipement sera à la hauteur. Lorsqu'on est skieur(se), celui-ci est un élément essentiel du bon déroulé du reste de la journée. Alors qui équipement dit chaussette, trop souvent marginalisé, et pourtant inévitable lorsqu'on pratique un sport qui sollicite les membres inférieur, et pas qu’un peu ! . C'est le cas des sports de glisse.

Quel type de chaussette pour le ski ?

Il est certain que choisir quel type de chaussette pour le ski n'est pas chose aisée tant il y a de paramètres à prendre en compte, sachant que les petons ne sont pas symétriques et que ces derniers peuvent changer de volumes ! Dans un premier temps, est-il besoin de rappeler que l'histoire de la chaussette remonte avant même le Moyen-âge, vers l'an 200 avant J-C (Syrie). De nos jours, le choix ne manque pas, avec une multitude de chaussettes proposées pour différents types d'activités. On convient également que parmi les principales fonctionnalités d'une chaussette, la protection du pied dans la chaussure en fait partie, notamment avec pour objectif d'éviter les frottements et l'apparition d'ampoules. Ajoutée à une fonction hygiénique, la chaussette permet également de ne pas transpirer dans la chaussure, garde les pieds au chaud et valorise joliment ce dernier.

Quel type de chaussette de ski ? La meilleure matière !

Des chaussettes qui protègent contre le froid, voici la principale fonction. Que ce soit en laine mérinos, d'alpaga, laine mélangée, les chaussettes chaudes sont souvent confectionnées soit avec des matières naturelles qui protègent des rudes hivers, soit en matières synthétiques aux propriétés égales voir supérieures aux matières naturelles. On retrouve donc dans les chaussettes pour le ski, la laine, incontournable car ses vertus pour lutter contre le froid et garder la chaleur sont depuis longtemps avérées, avec l'avantage d'être thermo-régulatrice, antibactérienne, etc. Il n'y a donc pas de meilleures matières, juste celle ou celles qui correspondent non seulement à vos besoins mais aussi à votre peau (et oui, attention les allergies).

Par ailleurs, les chaussettes de ski sont montantes pour protéger le pied, la cheville et même le mollet, surtout lorsqu'on doit enfiler des après-ski ou moon boots, et comporte des renforcements aux zones stratégiques et sensibles, comme le tibia par exemple. Dotées d'une coupe anatomique, elles permettent aux skieurs de se sentir en sécurité, confiant, et performant. Respirantes, elles sont également confectionnées pour évacuer les mauvaises odeurs. A ce titre, il existe des chaussettes de ski thermiques performantes, des chaussettes de ski hautes en laine mérinos, en laine mélangée avec du nylon ou encore du lycra.

Des chaussettes pratiques

Il existe un type de chaussettes pour le ski qui permet, non seulement de protéger ses petons, mais aussi de favoriser l'entraînement en stimulant la circulation sanguine.

Fabriquées avec des matières qui sèchent rapidement, les chaussettes pour le ski sont souvent pratiques. Les laver à la main de préférence ou à basses températures pour ne pas les abîmer et le séchage se fait toujours à l'air libre.

Retrouvez toutes nos chaussettes sur www.mes-deux-chaussettes.fr



Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)