Quelle chaussette pour courir ?

24/04/2019 - @Mes Deux Chaussettes - Sport
Quelle chaussette pour courir ?

Il nous arrive tous de courir pour attraper un bus ou un métro au quotidien, mais la course est devenue bien plus qu’un simple hobby ou échauffement du week-end. Cette activité est bien moins simple qu’il paraît et mérite des chaussettes ad hoc.

Quelle chaussette pour courir ?

Le temps est un peu loin où il suffisait d’enfiler une paire de tennis, terme générique qui valait autant pour les baskets que pour les chaussettes pour aller courir un peu. Il existe aujourd’hui de multiples façon de courir qui nécessitent des ajustements. Aussi quelle chaussette pour courir ?

Des chaussettes pour un effort calibré

A la base, les hommes ont imaginé de courir vite pour aller vite (sprinter comme disent les enfants) mais la course est de plus en plus une pratique d’endurance, voire de grande endurance. Vous pouvez être adepte d’un petit jogging le matin ou la pause déjeuner, mais votre voisin pourra être adepte de marathon, de trail voire d’ultra trail, ces parcours parfois en pleine nature qui peuvent être de longue durée et qui se font en courant. L’endurance nécessite d’être vigilant à la bonne aération du pied et a une attention aux phénomènes répétés d’usure et de frottement. Le choix de la bonne matière et du confort est important tout autant que les chaussures. Il est également important de tenir compte de la régularité de votre pratique. Ceci détermine votre niveau de course et du besoin que vous pouvez avoir d’un matériel proche de celui qu’adoptent des coureurs semi-professionnels, mais l’amélioration de vos performance (ou votre protection contre les blessures) sera peut-être à ce prix. Pensez aussi au roulement des paires de chaussettes dont vous pourrez avoir besoin en fonction de votre rythme hebdomadaire de courses.

Des chaussettes en fonction du revêtement

La course, si elle semble a priori un bon allier pour un rythme de vie sain est une action traumatisante pour les pieds. Et ceux-ci ne réagissent pas de la même manière si vous courrez sur du sable, du bitume ou les sentiers accidentés d’une montagne et d’une forêt. La chaussette, à travers l’épaisseur de la semelle traitée différemment suivant la matière et les modèles des fabricants joue un rôle d’amortissement essentiel. Il est important d’en tenir compte en fonction de votre pratique et, éventuellement, de dissocier votre équipement entre les phases d’entrainement et les phases de courses où vous passez de la ville à des week-end en pleine nature.

Prendre soin de son pied

La chaussette est un secteur névralgique pour protéger le pied des traumatismes. On a évoqué les chocs, mais il y a aussi les phénomènes de frottement. Les chaussettes proposent différentes techniques pour absorber ces frottements, depuis la matière de la chaussette (par exemple la bouclette) ou des systèmes de double enveloppe. Ou des techniques favorisant l’adhérence pied / chaussure. Les chaussettes peuvent aussi proposer des zones de compression qui répartissent l’effort, et la circulation avec un effet massant pendant ou après l’effort (certaines chaussettes de récupérations sont à porter après la course contre les phénomènes de crampes).

Ne pas hésiter à utiliser la technologie

Dans les cas les plus extrêmes, il existe des chaussettes spécifiques qui ont leur utilité, par exemple pour des trails en milieu tropical qui proposent des répulsifs ou qui protègent des morsures), en milieu froid avec un renforcement par exemple avec des fibres polaires ou encore des chaussettes hautes qui chauffent la jambe et préparent à un effort musculaire intense de type sprint en protégeant la jambe des claquages. Bref, voici un large choix pour ceux, comme dit la fable qui savent se préparer à point, disponibles sur l'e-shop www.mes-deux-chaussettes.fr.

Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)