Pourquoi une chaussette de contention ?

24/04/2019 - @Mes Deux Chaussettes - Santé
Pourquoi une chaussette de contention ?

Avoir mal aux jambes, c'est courant de nos jours, mais écouter son corps pour savoir quand il est nécessaire d'agir pour éviter que les maux plus ou moins intenses qui se trouvent dans les membres inférieurs du corps se compliquent, c'est autre chose. Porter des chaussettes de contention, c'est donc avant tout une sécurité pour prévenir ou agir pour réduire les causes des jambes lourdes et parfois les guérir.


Pourquoi mettre des chaussettes de contention ?

Pourquoi mettre des chaussettes de contention? Les chaussettes de contention, pour prévenir, soulager, guérir même les cas les plus graves liés à l'insuffisance veineuse, un mal dont souffre plus de 18 millions de français et une femme sur deux. Ce qui est important, c'est de savoir quand mettre chaussette de contention. En effet, il est souvent encore trop rare d'aller chez le médecin dès les premiers signes constatés d jambes lourde,s fourmillements, oedèmes et autres lourdeurs. Pourtant c'est un mal qui peut s'aggraver lorsqu'il n'est pas traité, car la circulation du sang dans les veines qui stagne (stase veineuse) peut engendrer de sérieuses complications. Plusieurs possibilités de cause à effet : la station debout, l'hyper ou hyper tension, Dès que possible, il est donc important d'aller chez le médecin pour se voir prescrire une ordonnance, qui permettra d'acheter des chaussettes de contention, mais surtout d'être remboursé par la sécurité sociale. Par ailleurs, après cet achat, il faut savoir quand porter chaussette de contention, et à ce propos, le matin, au lever, semble le meilleur moment pour enfiler ces dernières.

Pour ce faire, on hésite pas à s'asseoir ou à poser son pied sur une chaise, pour plus de stabilité. Et le soir, il est fortement recommandé de les enlever. Ensuite, on les porte selon l'activité exercée dans la journée, au travail devant son bureau, en position assise, ou en station debout, ou lors d'un déplacement en avion, en voiture ou en train. Toutes ces situations peuvent aggraver une mauvaise circulation du sang dans les veines, qui peut même aboutir à une thrombose veineuse, qui se résume en un caillot qui obstrue un vaisseau sanguin, et cela peut créer de réelles complications dont la plus sérieuse est l'embolie pulmonaire ou l'infarctus du myocarde ou crise cardiaque.

Les chaussettes de contention comportent des niveaux de classes allant de 1 à 3 ou 4, pour mieux encadrer le degré d'intensité des douleurs. Tandis que la classe 1 sert essentiellement aux troubles circulatoires bénins ou à titre préventif, avec une faible pression (10 À 15 mmHg), la classe 2 est un cran plus élevé, avec un rôle principalement préventif et une pression légèrement plus haute (15 à 20 mmHg). Enfin, les classes 3 et 4 concernent les cas plus sévères, allant de troubles circulatoires comme les phlébites, eczéma veineux, les ulcères fermés et ouverts (classe 4). Enfin, les chaussettes de contention sont confectionnées avec le plus grand soin, en matières élastiques mais aussi résistantes comme l'élasthanne, le lycra, ou encore le caoutchouc, bien que ce dernier soit beaucoup moins résistant. La boutique en ligne www.mes-deux-chaussettes.fr permet de choisir les chaussettes de contention les plus adaptées à votre situation.

Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)