Chaussettes fabriquée en Suisse

24/04/2019 - @Mes Deux Chaussettes - Astuces

Les chaussettes fabriquées en Suisse font partie de l'industrie textile qui a connu des difficultés voir une crise il n'y a pas si longtemps. Les marques suisses de textile ont dont dû s'adapter pour survivre. C'est donc l'ensemble de l'industrie textile qui a été touché, avec plusieurs facteurs en cause : concurrence des ventes en ligne, mais aussi du franc. Des médias publiaient alors des articles sur les fermetures de magasins, les faillites, les licenciements, etc. Dernier exemple, il n'y a plus de filature de coton en Suisse, la dernière ayant fermé ses portes en juin 2016. Cependant, la mort du made in Swiss n'est pas au programme, car le secteur a plus d'une corde à son arc, avec un savoir-faire à haute valeur ajoutée.

Chaussettes fabriquées en Suisse, haut-de-gamme & innovation

Les chaussettes fabriquées en Suisse ont connu des périodes plus fastes. Car, depuis quelques années, le secteur du textile Suisse est en crise. Une des causes des pertes observées dans ce secteur, la vente en ligne. En effet, l'achat en ligne pénaliserait les distributeur de vêtements suisses. Il y a également la concurrence étrangère, avec des fabricants chinois qui embauche une main d'oeuvre bon marché et à des prix imbattables.

Un des choix de la Suisse pour pallier à ces nouvelles difficultés, le haut-de-gamme. Choix fait par l'entreprise Zimmerli, qui emploie cinquante-cinq couturières pour confectionner des sous-vêtements en coton pour les grandes maisons de haute-couture. C'est donc en capitalisant sur son image que le fabricant Zimmerli, spécialisée dans la lingerie haute-couture, a redoré son blason.

Le Swiss made jouit d'une excellente réputation, et la marque de lingerie suisse n'a pas l'intention de se laisser concurrencer. D'où l'ouverture d'autres magasins, notamment à Genève. Mais Zimmerli n'est pas la seule entreprise à agir de la sorte.

Autre choix possible : l'innovation. C'est chose faite avec la Swiss Barefoot Company (littéralement signifie l'entreprise pieds-nus Suisse ), qui a créé la chaussette ultra-résistante. Comment ? Grâce à un matériau qu'on nomme Dyneema, le matériau 15 fois plus résistante que l'acier, qui serait constitué de fibres très solides. Côté fabrication, au vue des matériaux utilisés, il fallait trouver une machine à tricoter assez robuste pour tricoter avec ce matériau.

Chaussettes fabriquées en Suisse, entreprises & co

Les usines suisses continue à travailler, mais doivent réduire leur nombre de leurs employés pour continuer à survivre. Jusque dans années 1970, les machines à tricoter tournent à plein régime. Mais la crise pétrolière va mettre fin aux chaussettes fabriquées en Suisse, notamment la fabrication de coton. Les chaussettes fabriquées en Suisse sont donc largement impactées. Cependant, une accalmie est à noter depuis 2015 grâce à la reconversion de beaucoup d'entreprises.

Un exemple : L'entreprise Rohner AG fabrique des chaussettes, depuis plus de cinquante ans, et s'est spécialisée dans les chaussettes fonctionnelles pour le sport et les loisirs principalement. Malgré la crise, Rhoner, qui produit 2 millions de chaussettes par an, a réussi à perdurer. Symbole de haute qualité, l'entreprise Rohner fabrique ses chaussettes avec de nouvelles machines encore plus puissantes. Les Suisse l'on d'ailleurs adopté.