Publicité (position 4)
DEIMACO
Publicité (position 4)

Lorsque l’on évoque la pêche et des chaussettes ad hoc, il s’agit bien entendu de pêche sportive. Il y aura peut-être des adeptes qui ont leurs astuces pour pêcher avec des bas résilles ou certains qui auront leur préférences de chaussettes de ville à choisir sur le bord du quai, avec l’apéritif en taquinant le goujon. Les chaussettes de pêches se divisent en deux grandes familles, les chaussettes chaudes à porter à l’intérieur des bottes de pêches, les fameuses « waders » ou cuissardes et les chaussettes étanches. La plupart des modèles mis en avant sont plutôt pour hommes…

Les chaussettes pour la pêche chaudes

Le constat principal est que le pêcheur va passer un certain temps prêt ou proche de l’eau, dans un étang ou dans des rivières dont la température ne fait que quelques degrés. Le pêcheur doit pouvoir attendre (le propre de la pêche qui est une technique d’affût), ne pas hésiter à entrer dans le courant, pour trouver le bon spot ou tout simplement pour déployer une technique à la mouche ou à la cuillère, avec donc un impératif de confort et de sécurité : des muscles refroidis multiplient des risques de foulure évidemment dangereux lorsque l’on est au milieu d’un torrent. Les fabricants ont mis l’accent sur des techniques anciennes des pécheurs qui utilisent des chaussettes épaisses et chaudes. On trouve ainsi des modèles qui privilégient des qualités thermiques avec de la laine mérinos par exemple associée à des parties renforcées qui n’oublient pas que les pécheurs peuvent aussi être des marcheurs. Les chaussettes pour la pêche les plus techniques, de format mi-hautes, épousent bien la forme du pied en garantissant le maintien qui « chauffe » la cheville et en soignant les qualités thermorégulantes de la chaussettes qui doit aussi être respirante. Certaines marques cultivent aussi le made in france, important pour une partie des pratiquants.

Les chaussettes pour la pêche étanches

Certains modèles sportifs savent que les pêcheurs aiment parfois se mettre dans des positions difficiles et proposent des chaussettes pour la pêche étanches, qui n’obligent pas à interrompre la session lorsque l’on passe dans une partie immergée. Certaines chaussettes courtes sont ainsi en néoprène, isolant le bas du pied dans la botte et en conservant la chaleur quoi qu’il arrive. Certaines de ces chaussettes peuvent être doublées en polaire pour améliorer les performances thermiques. Dans ce cas, la correspondance des pointures correspond plutôt à un choix M/L/XL (comme les combinaisons) plus qu’à des tailles de pointure classique. Depuis peu ces capacités étanches sont aussi promises par des chaussettes plus traditionnelles qui utilisent un principe de membrane gore-tex et des qualités déperlantes. Ces chaussettes résistantes développées pour l’outdoor permettent de garder le pied au sec dans le cas d’un contact (passager) avec l’eau.

Voilà donc typiquement un produit presque aussi technique que les cannes à pêche pour lequel il existe un large choix accessible. Attention à suivre les notices lors de l’entretien et du lavage pour garder les qualités de ces produits qui peuvent tout changer dans le confort d’une sortie de pèche pas trop ensoleillée !